Actualité À la rencontre de l’excellence mécanicienne de Haute Savoie

À la rencontre de l’excellence mécanicienne de Haute Savoie

Une trentaine de participants les 9 et 10 juin dernier en Haute Savoie pour le séminaire organisé par PEM et METALLURGIE rhodanienne. PEM qui est membre associé de notre syndicat, représente les entreprises familiales qui comptent majoritairement moins de 20 salariés. Une occasion pour faire mieux connaissance, échanger sur les pratiques en entreprise et sur les opportunités des marchés. Echanges avec Carlos Jorge, Président de PEM.

 

IMG_4408_resized

 

Qu’est-ce que ce type de séminaire offre aux dirigeants ?

Ce qui anime et motive les chefs d’entreprise c’est de se réunir autour d’un projet commun. Une fois tous les 2 ans, nous initions une action qui a pour but de leur faire découvrir d’autres territoires industriels, développer des liens entre les participants et l’esprit de communauté. En 2015, le séminaire avait eu lieu en Espagne à Pampelune. Cette année, nous avons choisi la Haute Savoie, en raison du rayonnement de son industrie. Nous proposons à nos chefs d’entreprise de mixer à cette occasion temps de découverte et d’échanges. Ça fonctionne bien ! Ces séminaires nous permettent de débattre entre nous en allant à la rencontre d’entreprises mécaniciennes d’excellence. Tous les sujets sont abordés de façon pertinente. La présence de plusieurs conjoints donne au temps de partage un éclairage nouveau sur la façon dont chaque entreprise vit l’entreprenariat.

 

Qu’est-ce qu’ils retiendront cette année des visites d’entreprise ?

Nous avons invité les participants à visiter deux entreprises de renom, STAUBLI (Robotique industrielle) et MECALAC (Fabricant d’engins de construction).  Ces visites leur ont permis de comprendre comment elles fonctionnent et de découvrir les leviers qui favorisent le développement. Ils ont pu également échanger sur l’élaboration d’une stratégie de développement. Autant de bonnes pratiques qui peuvent les aider dans le pilotage de leur entreprise. Il y a des différences de culture entre les grandes entreprises et les PMI. C’est la rencontre de 2 mondes complètement différents. Dans les grandes entreprises, on ne retrouve pas par exemple l’esprit de polyvalence des PME. Chacun y a sa place bien déterminée. Mais c’est important de donner à voir d’autres modes de fonctionnement. Et en plus ces échanges leur permettent de jauger le chemin à parcourir. Ce type de rencontre s’avère très fructueux.

 

Quel message souhaitiez-vous porter à l’occasion de ce séminaire ?

J’encourage mes collègues à développer, concevoir et proposer à leurs clients des solutions innovantes. Il faut absolument que nous offrions une valeur ajoutée au marché avec des nouveautés. Il faut être vigilant sur le poids de la sous-traitance dans nos activités. Les grandes entreprises s’appuient beaucoup sur le Lean management pour piloter leur activité, mais également sur la réactivité de leurs sous-traitants qui deviennent une véritable variable d’ajustement pour assurer leur production. Nous devons sortir du modèle actuel. Il faut conserver une activité de sous-traitance pour générer du volume et en même temps développer nos propres solutions pour pouvoir entretenir et conserver notre autonomie.

 

Et demain ?

Nous allons bien entendu proposer un nouveau séminaire en 2019. Nous réfléchissons à faire évoluer la formule avec des options à la carte. Ce qui permettrait d’intéresser de façon plus large les chefs d’entreprise. Nous continuerons à y associer les conjoints collaborateurs et conserverons cet équilibre convivialité et échanges professionnels qui participent au succès de ces rencontres.

 

En savoir plus sur PEM

 

 

Valentin KIENY