Former Salariés : l’industrie recherche des candidats Bilan de compétences

Bilan de compétences

Le bilan de compétences s'adresse aux salariés. Cet outil permet d'analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et ses motivations. À l'issue du bilan de compétences, le salarié dispose de tous les éléments pour définir son projet professionnel et identifier un projet de formation.

Construire son projet professionnel avec le bilan de compétences

Le bilan de compétences se déroule en trois phases

  • Une phase préliminaire : pour définir les besoins, et présenter les méthodes et techniques utilisées lors de l’évaluation.
  • Une phase d’investigation : pour analyser les motivations, identifier les compétences et déterminer les possibilités d’évolution professionnelle.
  • Une phase de conclusion : pour établir un projet professionnel réaliste et prévoir les étapes de sa mise en œuvre.


Les conditions pour bénéficier d’un congé de bilan de compétences

Conditions d’ancienneté

Un salarié qui dispose d’une ancienneté de plus de 5 ans, dont un an dans son entreprise actuelle, peut prendre l’initiative de suivre un bilan de compétences.

Les conditions d’ancienneté ont été adaptées pour :

  • les personnes qui ont été titulaires de contrats à durée déterminée
  • les travailleurs temporaires
  • les salariés bénéficiant d’un congé parental d’éducation ou exerçant une activité à temps partiel pour élever un enfant

Le bilan de compétences peut être pris en charge par le FONGECIF dans la mesure où le salarié remplit les conditions d’accès.

Le bilan de compétences dans le cadre d’un CEP

Le cahier des charges du conseil en évolution professionnelle (CEP) donne la possibilité de faire appel à un bilan de compétences. Dans ce cas, c’est une prestation externe au CEP, en appui du processus de définition et de mise en œuvre du projet d’évolution professionnelle.

Le bilan de compétences n’est pas éligible au compte personnel de formation.

 

Réaliser un bilan de compétences